Entre hubris et amalgame : à qui profite la confusion de l’IA ?

Figurez-vous des dindes dans un enclos. Au début elles ont peur de l’éleveur qui leur apporte à manger. Puis elles s’habituent à lui. D’autant plus que ces derniers temps la nourriture se fait de plus en plus abondante. Ce monsieur est vraiment gentil. La situation des dindes n’a jamais été aussi bonne que… la veille de Noël, jour de leur abattage.
Source : Zdnet
Lire l’article >> Entre hubris et amalgame : à qui profite la confusion de l’IA ?